Audit énergétique : de quoi s’agit-il et quelle est sa finalité ?

homme et femme contrôlent les équipements dans une usine

Incontournable pour dresser le bilan d’un bâtiment en matière de consommation énergétique, l’audit nécessite une méthodologie rigoureuse, adaptée à chaque situation. Ceci permettra de préconiser les bons remèdes aux bons maux.

Audit énergétique : définition

Un audit énergétique est une prestation d’ingénierie permettant de décider, chiffres en main, des investissements appropriés pour améliorer la performance énergique d’un bâtiment.

À partir d’une analyse de l’état existant, l’étude modélise le comportement d’un bâtiment et permet d’en tirer les points forts et les points faibles pour définir un programme de travaux global et cohérent visant un certain niveau de performance à atteindre.

Parmi un éventail de possibilité quasiment infini, il doit permettre de répondre aux questions : qu’améliorer sur mon bâtiment ? Que conserver ? Quelles solutions techniques mettre en œuvre ? Quel budget de travaux ? Quelle économie en attendre ?

Qui est concerné par l’audit ?

Tout propriétaire ou gestionnaire de bâtiment, quelle que soit sa taille ou sa complexité, peut être concerné :

  • Pour décider sereinement des travaux à réaliser en faisant les bons choix dans le cadre d’une rénovation ;
  • Pour justifier des demandes de subvention pour les bâtiments publics ;
  • Pour anticiper les échéances règlementaires et mesurer le chemin à parcourir dans le cadre du décret tertiaire ;
  • Pour améliorer la performance énergétique d’un process et donc améliorer la compétitivité d’un industriel.

Une étude qui demande une méthodologie complète

Pour obtenir un programme de travaux cohérent et adapté à votre patrimoine, un audit suit une méthodologie rigoureuse défini par des normes (NF EN-16247) et précisée dans des cahiers des charges sectoriels de l’Ademe.

L’audit énergétique se déroule en 4 grandes phases avec un dialogue permanent entre le prestataire et le donneur d’ordre :

  1. État des lieux. Cette phase comprend le cadrage de la mission pour bien appréhender les demandes particulières du maitre d’ouvrage, le recueil et l’analyse de tous les documents techniques, plans, factures, la visite et le relevé des installations comprenant des mesures in situ.
  2. Bilan énergétique. Le bâtiment est modélisé avec des outils de simulations thermiques dynamiques en prenant en compte son comportement et son environnement réel. Une cartographie de ses consommations par usage en fonction de ses facteurs d’influence est établie.
  3. Programmes de travaux. Différents programmes de travaux en fonction des objectifs et des capacités financières du maitre d’ouvrage sont établis. Par exemple, quel bouquet de travaux permet d’atteindre une économie de 50 % ou un seuil de consommation de 50 kWh/m², ou encore le meilleur temps de retour pour une enveloppe donnée.
  4. Analyse financière. Les travaux sont enfin analysés en coût global (investissement, facture énergétique, maintenance) en tenant compte de l’inflation, de la hausse prévisionnelle du coût des énergies et des différentes aides, subventions et crédits d’impôt possibles.

Des certifications permettent de s’assurer que la mission est réalisée par un prestataire ayant le niveau de compétence, les moyens humains et matériels requis et maitrisant cette méthodologie. Par exemple, l’OPQIBI certifie les cabinets d’ingénierie à travers les qualifications OPQIBI 1905 pour les bâtiments, OPQIBI 1717 pour les procédés industriels ou OPQIBI 1911 pour les maisons individuelles.

Les avantages et les points de vigilance d’un audit énergétique réussi

L’étude se doit d’être personnalisée. Ce n’est pas un catalogue de travaux possibles ou probables à appliquer de manière générique et chiffré avec des ratios moyens. Le bâtiment est analysé dans son comportement réel, avec sa météorologie et son environnement propre.

Les travaux proposés sont adaptés aux contraintes du site et du maître d’ouvrage : budget, complexité technique, planning, choix des matériaux.

Les aspects sécurité, mise aux normes, amélioration du confort d’hiver ou d’été et travaux connexes d’entretien du patrimoine sont abordés.

Les résultats de l’étude sont expliqués et présentés en réunion aux équipes du maître d’ouvrage.

VOUS SOUHAITEZ AMÉLIORER VOS PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES ?